Publié le 28/01/2019

Fonge Découverte

« Juillet 2017, un mois à faibles précipitations pour une année particulièrement sèche dans le sud-ouest de la France. À l’occasion de ses congés, l’un d’entre nous (Vincent Lagardère), mycophile et membre de la Société mycologique du Poitou, parcourt landes et forêts en compagnie de son père à la recherche de champignons, principaux sujets de son activité de photographe naturaliste.
Au fond d’une souche, un groupe de quelques carpophores, pas plus grands que ceux des Marasmius rotula repérés alentours, est photographié.
Après une première recherche d’identification infructueuse, une série de photographies est postée sur Internet afin de solliciter l’aide de la communauté des mycologues connectés.
Piqué de curiosité pour ce fragile et inhabituel Leucocoprinus, G. Eyssartier y répond et propose une étude approfondie des spécimens prélevés … »

Le bulletin de la Société Mycologique de France (T 132 (1–2), p. 105–114. 2016) nous présente l’analyse complète de ce que les auteurs pensent être une espèce inédite appartenant au genre Leucocoprinus :

« LEUCOCOPRINUS GRISEOFLOCCOSUS SP. NOV. UNE NOUVELLE ESPÈCE DE LA SECTION DENUDATI »
Auteurs Vincent Lagardère* et Guillaume Eyssartier**

Cet article est consultable auprès de la SOMYLA (prendrecontact) et bien sûr disponible aux adhérents.